Des acteurs près de chez vous
Accueil > Actualité
Agrandir la taille des caractères Réduire la taille des caractères Envoyer cette page Imprimer

MAIA : les premiers projets sélectionnés

20 octobre 2008

Les premières expérimentations des Maisons pour l’Autonomie et l’Intégration des malades Alzheimer (MAIA) dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012 ont été annoncées le vendredi 21 novembre en comité de suivi du plan. Les autres expérimentations seront sélectionnées courant décembre pour atteindre une quinzaine. Un club des volontaires MAIA rassemblera l’ensemble des nombreux candidats à l’expérimentation (les retenus et les non retenus) pour leur offrir des espaces de discussion et d’échange, des outils d’aide à la constitution de la MAIA, afin de préparer la généralisation sur tout le territoire à horizon 2012.

Vendredi 21 novembre a été annoncée en comité de suivi du Plan Alzheimer la sélection des premiers projets entrant dans l’expérimentation MAIA, sélection réalisée par Xavier Bertrand, Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative et Valérie Létard, Secrétaire d’Etat chargée de la Solidarité.

Les MAIA ont pour objectif d’assurer une prise en charge, sanitaire et médico-sociale et un accompagnement coordonnés et personnalisés pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et sa famille. C’est l’une des mesures phares du Plan. Plus largement, cette mesure correspond à la volonté du gouvernement d’organiser le système de prise en charge autour de la personne malade ou en perte d’autonomie, et de son entourage.

L’expérimentation, d’une durée de deux ans, pour un budget annuel de 4,6 millions d’euros, sera suivie et évaluée par une équipe projet basée à la CNSA.

A ce stade, les projets retenus sont les suivants :

2 expérimentations déjà avancées :

  • Le projet porté par le Conseil général du Haut Rhin, couvrant les territoires de Mulhouse et Illzach (68)
  • Le projet porté par le GCSMS (Groupement de coopération sanitaire et médicosociale) dans le 20ème arrondissement de Paris (75)

6 projets d’expérimentation :

  • Le projet porté par l’association d’action gérontologique du bassin burgien (01)
  • Le projet porté par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du Gers (32)
  • Le projet porté par l’association EOLLIS (59)
  • Le projet porté par le CLIC (Centre de liaison, d’information et de coordination) de Montreuil et soutenu par le réseau Méotis (62)
  • Le projet porté par le CIDPA (centre d’information départemental personnes âgées) de la Sarthe (72)
  • Le projet porté par le réseau gérontologique qui intervient dans les communes d’Alfortville, Bonneuil-sur-Marne, Créteil, Joinville-le-Pont, Saint-Maur-des-Fossés (94)

Cette sélection a été effectuée selon des critères de qualité du dossier, d’engagement des acteurs locaux, mais aussi de diversité des profils retenus et d’équilibre territorial, sur la base d’un dépouillement des dossiers réalisé par un comité de sélection rassemblant des experts et des associations.

Cette première sélection sera suivie d’une deuxième sélection d’un nombre équivalent de dossiers, qui interviendra dans les toutes prochaines semaines.

Devant la très grande qualité des projets, et sachant que tous les dossiers ne pourront évidemment pas être retenus pour expérimentation, les ministres concernés ont décidé de la création d’un club des volontaires MAIA, qui rassemblera tous les candidats, retenus ou non pour l’expérimentation, offrira des espaces de discussion et d’échange, des outils d’aide à la constitution de la MAIA, afin d’en préparer la généralisation sur tout le territoire, à horizon 2012.

Toutes les news